Menu
13-18 ans. Des questions sur ta sexualité ? Obtiens des réponses avec « OUPS » Ville de Montrouge

Soirée bien arrosée...

Julie, 17 ans

« Samedi, j’ai fait la fête chez des copains. J’ai rencontré un garçon et nous avons fait l’amour mais je ne me souviens plus très bien s’il a mis un préservatif. J’ai eu honte, je n’ai pas osé lui demander. Le lundi matin, je suis donc allée au CMS. J’ai pu faire un dépistage pour les ISTs, prendre la pilule du lendemain et envisager de prendre la pilule par la suite.

Les réponses du CMS

L’alcool n’a pas d’effet direct sur la contraception mais, peut avoir des effets indirects avec des risques d’infections ou de grossesse. A partir d’une certaine dose, l’alcool modifie la perception de la réalité : penser que son partenaire a mis un préservatif alors qu’il ne l’a pas fait, penser que le préservatif est bien mis, penser avoir pris sa pilule… Des risques non maîtrisés...

L’entretien avec une conseillère du CMS permet d’y voir plus clair. La conseillère peut proposer de prendre la pilule du lendemain s’il est encore temps et surtout donner un rendez-vous médical pour évaluer les risques d’ISTs et de grossesse et pour faire des tests si nécessaire.