Menu
13-18 ans. Des questions sur ta sexualité ? Obtiens des réponses avec « OUPS » Ville de Montrouge

Pilule du lendemain et contraception

Marie, 17 ans

« À 17 ans, je suis tombée enceinte. Et pourtant, j’avais pris la pilule du lendemain deux fois dans le mois ! Je ne comprends pas? »
Ce que je ne savais pas, c’est que la pilule du lendemain n’est fiable qu’à 78 % au lieu de 98 % pour la pilule et le préservatif. J’ai donc opté ensuite pour une contraception régulière. »

Les réponses du CMS

La pilule du lendemain est essentiellement composée de progestérone, hormone qui peut retarder l’ovulation si elle est prise avant que celle-ci n’ait lieu. Si la pilule du lendemain est prise pendant ou juste après l’ovulation, elle n’empêchera pas la fécondation et donc la grossesse. Seule la pose d’un DIU (Dispositif Intra-Utérin ou stérilet) dans les 48 heures pourrait alors éviter la nidation.

Toutefois, en cas de rapport non protégé, il vaut mieux quand même prendre la pilule du lendemain qui limite les risques.